Amour et fragilité: Regards philosophiques au coeur de l’humain

Par Gaëlle Fiasse

Presses de l’Université Laval, collection Kairos
Québec, 2015, 160 p.

Il y a en effet un risque certain d’enfermer une personne dans une fragilité en la rigidifiant, sans faire la distinction entre les facteurs génétiques cristallisés par les conditions sociales, mais qui ne déterminent pas totalement la liberté humaine, et les ressources demeurées intactes, qu’on ne peut passer sous silence, puisqu’une personne humaine recèle différentes dimensions.

Description

Quelles sont nos fragilités ? Comment les distinguer ? Nous aident-elles à aimer ou, au contraire, sont-elles un obstacle à la rencontre d’autrui ? La philosophe répond à ces questions en situant les fragilités qui nous habitent et qui forment notre être profond. Elle s’arrête aussi aux fragilités plus subtiles, qui restent parfois cachées, mais qui nous font bien souvent souffrir. Elle nous guide enfin vers celles qui mettent en jeu nos désirs de réciprocité, nos langages de l’amour et nos défensives psychologiques.

Dans la dernière partie du livre, l’auteur va à la rencontre de personnes fragilisées par le handicap ou la maladie. Qui n’a pas accompagné un être cher à l’hôpital jusqu’au moment de la séparation ultime ? À partir d’exemples concrets, de principes philosophiques de l’Antiquité et de la philosophie contemporaine, Gaëlle Fiasse nous livre une analyse capable de rejoindre tous ceux et celles qui portent une attention particulière à la fragilité de l’être humain.

Consulter la table des matières ou lire un extrait